BAYCOM

Publié le par viossat denis

http://www.bls.fr/amatech/electronique/radio/picmodem/modem16F84.htm

[Retour]


MODEM Type Baycom
Réalisé autour d'un PIC 16F84


Introduction

Ce modem peut fonctionner à 1200 ou 300 bauds. Il est construit exclusivement autour d'un PIC 16F84.

Le modem proposé ici est expérimental. Il comporte une partie qui construit une sinusoïde par synthèse directe, c'est à dire par conversion numérique-analogique.

Le convertisseur ets un réseau de résistances de type R-2R. Ce composant n'est pas courant, et, comme on ne travaille que sur 5 bits, on l'a remplacé par des résistances discrètes 4k7 / 10k (oui, il y a une petite erreur, mais elle n'est pas gênante)

Figure 1 : Le prototype du modem

Schémas

Unité centrale

Le pic assure toutes les fonctions, mais pas simultanément. On ne peut pas envoyer de trame durant la réception, ce qui ne gêne pas.
On utilise le Pic pour générer la sinusoïde à l'aide d'un convertisseur numérique / analogique 5 bits, ce qui assure déjà une belle forme de sinusoïde. Une sinusoïde est discrétisée sur 32 valeurs. On parfait la forme par un filtrage. Ce procédé permet de réaliser une commutation de fréquence à un niveau 0 du signal, ce qui diminue les harmoniques. Les résistances R18 à R24 constituent le convertisseur numérique / analogique.
Il s'agit d'un réseau de résisrances R/2R. Il faudrait utiliser des résistances de 5k à la place des 4k7, mais l'amélioration obtenue ne vaut pas la peine. La commutation en émission (PTT) est réalisée par le transistor Q1. L'alimentation est faite à partir d'un adaptateur secteur bas de gamme du commerce. La tension de sortie de cet adaptateur sera comprise entre 9 et 16V. Les amplis opérationnels utilisés sont alimentés en 5V. On génère une pseudo masse pour ces amplis à l'aide de l'ampli inutilisé (U1-4). La tension TTL +5V est générée par un classique régulateur 7805. On remarquera la présence de D3, diode anticonneries. Les Leds indiquent les états logiques du signal émis.

Figure 2 : L'unité centrale, l'alimentation et la génération de signal

 

Partie réception

Les diodes D1 et D2 assurent un écrêtage du signal. L'ampli U1-3 est un filtre passe-bande, et U1-2 amplifie le signal jusqu'à saturation.

Partie émission

Partie RS232

Cette partie adapte les niveaux TTL/RS232. Elle n'est pas vraiment obligatoire, mais il est préférable de l'utiliser. Il a été publié sur ce site un autre schéma de modem, n'utilisant pas d'adaptation RS232/TTL à l'aide du MAX 232.

Le programme

Le programme a été écrit en assembleur sous MPLAB. On trouve cet environnement de développement chez Microchip, et c'est gratuit. Chercher MPLAB IDE dans la rubrique "development tools". Il fait 12 Mo !!!

Description du fonctionnement du programme

Voir le programme

Implantation des composants

implantation.gif (19555 octets)

Le typon

le typon proposé est au format pdf. Il est également à l'échelle 1. Il suffit de l'imprimer sur une feuille transparente et de le présenter coté imprimé contre le vernis photosensible au moment de l'insolation. Télécharger le typon...

 

Le dossier complet

Il est possible, pour une meilleure lisibilité, de télécharger la version pdf du modem. Cette version comporte le texte explicatif, les pages de schéma et le plan du typon à l'échelle 1. Le dossier est en cours de réalisation.

Publié dans RI665

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article