nouveau satellite SuitSat

Publié le par viossat denis

Espace  Posté par Michel le Samedi 28 Janvier 2006 à 00:00:34
 
 
SuitSat: le plus étrange des satellites jamais lancé !
 
Le 3 février prochain, le satellite le plus étrange jamais construit sera mis sur orbite par les astronautes à bord de la station spatiale internationale (ISS). Le satellite, appelé SuitSat, est une ancienne combinaison de cosmonaute... Vide, évidemment !

Il est équipé de 3 batteries, d'un émetteur radio et de capteurs internes pour mesurer la température et la puissance des batteries. Le satellite transmettra en continu ses paramètres à la Terre. Son signal radio pourra facilement être écouté depuis le sol en utilisant une radio FM ajustée sur 145,990 mégahertz.

"SuitSat est une idée du génie russe", explique Frank Bauer du Centre Spatial Goddard de la NASA. "Certains de nos associés russes dans le programme de l'ISS, principalement un groupe conduit par Sergey Samburov, ont eu cette idée: transformer de vieux costumes spatiaux en satellites utiles". SuitSat en est le premier essai.

À la différence d'une sortie dans l'espace ordinaire, avec un être humain à l'intérieur du costume, les commandes de température de SuitSat pourront être stoppées afin d'économiser de l'énergie. Le costume, dont les bras et les jambes seront fixés aux hanches, pourra entrer en rotation, et sera exposé aux rayons du soleil sans qu'il soit nécessaire de régler sa température interne.

"Le costume surchauffera-t-il ? Combien de temps les batteries dureront-elles ? Pourrons-nous obtenir des transmissions correctes quand le costume se détériorera ?" Telles sont certaines des questions auxquelles SuitSat devra répondre.


Le satellite SuitSat

SuitSat pourra être écouté par n'importe qui depuis la terre. "Tout ce dont vous avez besoin est d'une antenne (la plus grande possible) et d'un récepteur radio que vous puissiez régler en FM sur 145,990 MHz", explique Bauer. L'ISS et SuitSat vont partager la même orbite, la connaissance de l'une induit celle de l'autre. Le survol d'un point au sol durera environ de 5 à 10 minutes. SuitSat émettra pendant 30 secondes puis restera silencieux les 30 secondes suivantes et ainsi de suite. Le message sera le suivant: "This is SuitSat-1, RS0RS", suivit d'un message d'accueil en cinq langues. Le message contiendra des "mots spéciaux" en anglais, français, japonais, russe, allemand et espagnol destinés aux étudiants que ceux-ci devront décrypter afin de gagner de petites récompenses. Suivront ensuite les informations de télémétrie: la température, l'énergie des batteries, la durée de la mission en langage clair mais en anglais. Tout un chacun sera au courant de l'état de SuitSat qui est équipé d'un synthétiseur vocal.

Bauer espère que les batteries de SuitSat dureront de 2 à 4 jours, "bien qu'elles puissent durer un peu plus longtemps". Après quoi, SuitSat commencera une lente spirale silencieuse dans l'atmosphère terrestre. Des semaines ou des mois plus tard, personne ne sait exactement quand, la combinaison deviendra un aérolithe brillant au-dessus d'une certaine partie de la Terre, digne destinée pour un pionnier.

Voir le site SuitSat.org pour plus d'informations.

Publié dans RI665

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article