nettement mieux que Google Earth

Publié le par viossat denis

Jean Michel Billaut

Vivement la retraite ! (a très haut débit naturellement)

« Gauloises, Gaulois : y'en a marre ! | Main | Connaissez-vous Bourdoncle ? »

Connaissez-vous Leboeuf ?

Connaissez-vous Patrick Leboeuf de l'Institut Géographique National (IGN) ?
Je vous engage très vivement à regarder cette vidéo de présentation de la maquette de "Géoportail" de l'IGN (l'image dans ce cas parle beaucoup mieux que du texte). Je suis allé rendre visite à Patrick un matin de la semaine dernière avec ma petite caméra à l'IGN (Saint Mandé)... Je dois dire que j'ai été bluffé. Carrément bluffé.
C'est bien... C'est même remarquable. Certes, c'est encore une maquette... Mais elle promet. Et pour notre pays, cela sera nettement mieux que Google Earth.. Comme quoi, quand le Gaulois veut s'y mettre... même s'il est fonctionnaire... il peut faire de grandes choses...
Deux remarques :
1/ pour utiliser le Géoportail il faudra avoir du TRES bon débit... "Montrer en 3D" un chemin de randonnée en Martinique ou dans le Béarn à différentes hauteurs, visiter une ville avec les "vraies façades" des immeubles, étudier la structure du cadastre sur un territoire, plaquer le réseau routier en mode vectorisé sur un paysage en 3D, vous ne ferez pas cela de façon fluide avec de l'Adsl... On est proche de la réalité virtuelle... Les grincheux diront certainement que cela ne sert pas à grand chose. Ce en quoi ils auraient tort... Nos concitoyens vont adorer... et nos gamins encore plus pour étudier la géographie (au lieu de défiler dans les rues ?)...
2/ je me demande pourquoi on n'a pas pensé faire cela avant nos amis américains de Google (GoogleEarth). Pourquoi faut-il que l'on soit toujours à la remorque ? Pourquoi on n'inventerait pas nous aussi la société de l'information ?
Bon, cela étant, à ce que j'ai compris,  2 administrations gauloises se bousculent pour faire cela... l'IGN et une autre... Alors Mesdames et Messieurs nos Elus, mettez de l'ordre.
C'est normalement ce pourquoi l'on vous paye...

En tout cas bravo à l'IGN !

© A Billautshow production - the video for the rest of us -

 

TrackBack

TrackBack URL for this entry:
http://www.typepad.com/t/trackback/4589846

Listed below are links to weblogs that reference Connaissez-vous Leboeuf ?:

» LIGN lance son Google earth from Frato blog
Jean michel Billaut nous présente le Géoportail de lIGN, la version française de Google Earth, mais en beaucoup mieux apparemment. La France entière est couverte par des prises de vues aériennes, offrant une résolution équivalente (sup... [Read More]

» Je vois ma maison ! Le Géoportail de l'IGN from InnIS: Innovation & Information Stratégique
En parlant de Google Earth il y a quelques mois à un de mes amis qui est cartographe, j'avais eu la surprise de me faire prendre de haut et d'entendre un pfff... leur résolution est nulle, nous les ca [Read More]

» Geoportail from RenaLID
Jean Michel Billaut, lhomme à très très haut débit, a réalisé une interview très interessante de Patrick Leboeuf de lInstitut Géographique National. Il  y est fait  une démonstration du futur concurrent français ... [Read More]

» Google n'a qu'ࠢien se tenir... from Vu et entendu...
Au hasard de mes navigations sur la toile, je suis tomb頳ur une interview de Monsieur Patrick Leboeuf de l'|Institut G鯧raphique National (IGN)|http://www.ign.fr] ࠓaint Mand頱ui nous pr鳥nte la version frenchy du fameux Google Earth :... [Read More]

» L'IGN fait sa révolution from Daniel Broche
Voilà une vidéo qui me rappelle les discussions avec Frédérique ! Non seulement l'IGN va mettre en place un équivalent de Google Earth pour la France avec une bien meilleure résolution moyenne mais surtout l'organisme français fait un grand pas [Read More]

» Much better than Google Earth... from yann@typepad
... for French territory only. Our administration for geographical data (IGN) is bound to launch a webportal (looks like it's a web app, yes) much better than google earth on some points : - fine grain details of pictures [Read More]

» Le "Goportail" de l'IGN plus fort que Google earth from blogmemes.net/fr
Vido de prsentation de la maquette de "Goportail" de l'IGN, futur service de golocalisation du type Google earth. [Read More]

» le G鯰ortail de l'IGN, concurrent de Google Earth from Standblog
On le savait, l'IGN a dans ses cartons un concurrent de l'excellent Google Earth. Ce dernier a un grand d馡ut, c'est de ne pas repr鳥nter grand chose en dehors du territoire am鲩cain et quelques zones touristiques (dont Paris). Jean-Michel Billaud... [Read More]

» GeoPortail de l'IGN, le google-earth killer: premi貥 d魯 from Journal de Matthieu Faure
On en avait d骠 parl頠 droite et ࠧauche, l'IGN pr鰡re un "google-earth killer", le G鯰ortail. M. Billaut a r顬is頵ne interview video avec d魯nstration du G鯰ortail (sur d'autres sites plus hypes, on parlerait de videopodcast :) ) . Bref, en... [Read More]

» Géoportail : la démo from InternetActu.net
Jean-Michel Billaut est allé filmer Patrick Leboeuf, en charge du projet de géoportail de lInstitut Géographique National (IGN), qui lui en fait une démonstration complète. Bons yeux recommandés, mais la démo vaut le coup. Le gé... [Read More]

» Jean Michel Billaut: Connaissez-vous Leboeuf ? from Blog de Jerome GANGNEUX
Hum, google earth ? On sait encore leur répondre à ces amerloc' Le Géoportail de l'IGN... [Read More]

» GeoPortail : Google Earth du c?de chez nous ;) from The Nico's Dreams
Jean michel Billaut homme ࠴r賠tr賠haut d颩t a publi頲飥mment sur son blog une vid鯠de pr鳥ntation de la maquette du G鯰ortail de l'IGN, futur service de g鯬ocalisation du type Google earth. Il y aurait apparement des am鬩orations, comme la... [Read More]

» GoogleEarth n'a qu'a bien se tenir ! from SalutBiscuit !
Avec une r鳯lution sup鲩eure ࠇoogleEarth, le futur portail de l'IGN permettra de naviguer sur le territoire fran硩s avec une pr飩sion de 50 cm ! [Read More]

» GoogleEarth n'a qu'a bien se tenir ! from SalutBiscuit !
Avec une r鳯lution sup鲩eure ࠇoogleEarth, le futur portail de l'IGN permettra de naviguer sur le territoire fran硩s avec une pr飩sion de 50 cm ! [Read More]

» IGN pr鰡re un Google Earth Fran硩s from IrishMat's Blog
j'ai Trouv頳ur un blog une video de 10 minute de l'interview du chef du projet. Si ce qui nous est montr頥st gratuit ca va 괲e GIGANTESQUE !!! Apparement l'IGN devrait proposer une premi貥 partie en JUIN.... [Read More]

» IGN pr鰡re un Google Earth Fran硩s from IrishMat's Blog
j'ai Trouv頳ur un blog une video de 10 minute de l'interview du chef du projet. Si ce qui nous est montr頥st gratuit ca va 괲e GIGANTESQUE !!! Apparement l'IGN devrait proposer une premi貥 partie en JUIN.... [Read More]

» GeoPortail : Google Earth du c?de chez nous ;) from The Nico's Dreams
Jean michel Billaut homme ࠴r賠tr賠haut d颩t a publi頲飥mment sur son blog une vid鯠de pr鳥ntation de la maquette du G鯰ortail de l'IGN, futur service de g鯬ocalisation du type Google earth. Il y aurait apparement des am鬩orations, comme la... [Read More]

» Démo du Géoportail de lIGN from chris.is-a-geek.net
Bonne interview vidéo du responsable du projet Géoportail de lIGN qui fait une démonstration des capacités plutôt impressionnantes du système web. Il annonce une résolution de 50 cm par pixel sur le fond bitmap. Au niveau vectoriel, ils s... [Read More]

» Le Géoportail de lIGN - Première maquette from geneasofts
Il y a quelques jours, je vous parlais du projet Géoportail de lIGN. Aujourdhui, une vidéo présentant la première maquette du logiciel est disponible. À voir absolument. ... [Read More]

» Le g鯰ortail de l'IGN en vid鯡 from mobitests
I found your entry interesting do I've added a Trackback to it on my weblog :) [Read More]

» Nouvelles technologies, la France comble son retard from N'ayez pas peur !!
Longtemps considérée à la trane par rapport aux autres pays européens, la France a repris du poil de la bte et impressionne par le vent de l'innovation qui la traverse. Déjà acquise aux blogs, c'e... [Read More]

» Better than Google Earth? from Vulgator
Geoportail is a project from IGN, the french Geographical National Institute, which is due to be publicly released in june this year. The aim is to be the french Google Earth, well, not quite, for two reasons, Geoportail will only cover France and fren... [Read More]

» Google Earth ࠬa fran硩se from Jipem's Blog
Apr賠le succ賠de Google avec son Google Earth, c'est maintenant au tour de l'IGN de d鶥lopper son G鯐ortail. G鯐ortail sera presque identique, sur le principe, a Google Earth, c'est a dire donner la possibilit頡u grand public de visiter le Monde... [Read More]

» Le Google Earth à la française from Le blog de Nicolas HOUSSAY
Jean Michel Billaut propose sur son blog une interview de Patrick Leboeuf de l'Institut Géographique National (IGN). Ce Mr Leboeuf nous présente la maquette de "Géoportail", le petit Google Earth à la française. Maquette plutôt prometteuse puisque Geop... [Read More]

» Institut G鯧raphique National (IGN) from One2net news blog
Jean Michel Billaut: Connaissez-vous Leboeuf ? Informations g鯧raphiques : l'IGN se lance dans la course. On attend le lancement avec impatience !... [Read More]

» Géoportail de lIGN en avant première from BenSite 2.0
Jean-Michel Billaut a interviewé Patrick Leboeuf de lInstitut Géographique National (IGN). Celui-ci est le responsable du projet Géoportail de lIGN. Il sagit du futur logiciel de géolocalisation (Google Earth, NASA WorldWind... [Read More]

» Un peu de buzz autour du géoportail de 'lIGN from Le K-Blog
Vu sur le blog de jean-Michel Billaut, une vidéo très intéressante qui présente la maquette du futur géportail de l'IGN. Pour les grands déçus de la couverture de la France par Google Earth, voilà une bonne nouvelle. Et la résolution offerte paraît excell [Read More]

» Les promesses du GeoPortail de l'IGN from le blog de groupe Reflect
Le mois dernier, l'IGN a dévoilé son projet de GéoPortail. D'aucun a immédiatement pensé qu'il s'agissait d'un suivisme de GoogleEarth et s'est interrogé sur une annonce aussi prématurée. Il semble maintenant que cette précipitation soit liée au fait q... [Read More]

» Quand l'administration s'y met, 硠peut faire mal ! from Raison.nances
Un Google Earth fran硩s ? Mouais bof, mais avec une r鳯lution de 50cm sur toute la france, avec des services exclusifs ࠬa France et ࠬ'administration (plans cadastraux, ...), et avec tout un tas de trucs de l'IGN (cartes routi貥s, ...), lம. [Read More]

» G鯰ortail from Blogact
L'Institut G鯧raphique National se pr鰡re ࠬancer un portail concurrent ࠧoogle earth, plut?uissant !!! Comme quoi les gaulois ne sont pas si b괥s. Mais tr趥s de blabla... regardez la vid鯠ici!!!... [Read More]

» Portail IGN from Weblog des Dahus
Le style de l'interview et les prises de positions de l'interviewer sont particuliers, voire discutable...(chauvinisme & co.) Mais l'info est ind鮩able. J'ai grand hate de le tester (courant juin 2006). Sans plus attendre voici le lien vers... [Read More]

» Geoportail: vers le Google Earth et au-del࠺) from ~~ Zephir's World ;-) ~~
Il s'agit donc d'un logiciel s'apparentant ࠇoogle Earth lui mꭥ issu, il faut le rapeller, de Wolrd Wind de la NASA. Si le Geoportail de l'IGN est plus restreint par sa couverture (France uniquement, normal), il surpasse son confr貥 googlien par... [Read More]

» Yahoo aussi posède son service de carthographies ! from Nouvellestechnos
Yahoo Maps, c'est le google Earth de chez Yahoo... Ou plutôt non, le google maps ! Comme vous pouvez le voir ici et ici, les deux services se ressemble étrangement. Bon, quid des différences ? "Y'en a pas" diront les rabats joies. Et ben si y'en m'sieu... [Read More]

» Sommes-nous les meilleurs ? from Mon Journal Electronique
Petite r馬exion sur le complexe de sup鲩orit頦ran硩s... Il y a quelques temps, je voyais aux informations d... [Read More]

» French answers to Google from cognoshanty
The civil servant (G鯰ortail mapping engine) The entrepreneur (Exalead search engine)... [Read More]

» Géoportail plus fort que Google Heart from annflore votre fleuriste
Vous avez peut être déjà vu, comme plus de 40 000 curieux, la célèbre vidéo de Jean Michel BILLAUT sur la présentation de la maquette de géoportail de l'IGN. Si vous ne l'avez pas fait je vous encourage à cliquer [Read More]

» Revue de Web from Blogorrhée
En raison de la vacance de Blogo Rébarbatif pour cause de vacances, je reprends la main pour cette revue de presse bimensuelle avant moi même de partir en vacances. Ne vous étonnez donc pas de la légèreté de ce billet, plutôt orienté usages que technol [Read More]

» Le "Google Earth" français : Le Géoportail from Espace Perso
Bientôt la version française et de bien meilleure qualité que Google Earth va sortir.Pour un avant goût du logiciel cliquez iciEncore plus d'infos sur le site officiel de l'IGN [Read More]

Comments

Ca marchera sur Mac ?

post très interessant mais de grâce arretez Monsieur Billaut avec vos "même s'il est fonctionnaire" et autres "étudier plutot que défiler". Et enfin "vous ne ferez pas cela avec l'ADSL"...

D'ailleurs vous qui avez de la mémoire (la petite lichette de whisky consentie par Mme Billaut peut-être ?), rappelez-vous ce qu'il y avait à la belle époque sur les portails Voila et PagesJaunes il ya qqs années (google n'existait pas encore). Croyez-vous que ce soit un excès de "fonctionnarisme" ou de "libéralisme" qui leur a fait perdre de leur avance ?...

Avez-vous remarqué que certains accès (évidemment les plus intéressants pour la gestion des services) seront payants pour les collectivités locales ? N'est-ce pas curieux quand même qu'un organisme d'état (IGN), financé par nos impôts, se fasse rétribuer des prestations par des administrations locales, également financées par nos impôts ???
Finalement, c'est toujours bibi qui paie !!!!

Y aura-t-il une API ouverte pour que l'on puisse intégrer le Géoportail à un site web, développer de nouveaux services, ... bref, le Géoportail sera-t-il aussi ouvert que Google Earth ?

desolé pour notre rigolard de Bearnais d'avoir evoqué le "fonctionnaire" (Monsieur Rigolard est il fonctionnaire ? merci de noter que dans mon esprit ce n'est pas a priori une tare)...
Pour Vanina... Le budget de fonctionnement de l'IGN en gros est couvert à 50 % par nos impots et à 50% par les ventes de leurs produits... Effectivement on peut se poser la question... dont la réponse est toujours un peu compliquée... Certes la cartographie de notre territoire est un service public mais tout le monde n'achète pas des cartes... Il semble donc a priori normal que celui qui achète une carte paye le papier... et les coûts variables... mais ce n'est pas simple à definir en démocratie...
Pour l'API je ne sais pas. J'eusse dû poser la question (n'y ai pas pensé... pas bon le Billaut... mais je vais demander)...

Mister Billaut bravo bravo bravo pour cette vidéo, vraiment TRÈS intéressante. Merci ! Et pour le Béarnais, tu peux être sûr d'une chose, c'est que si Google n'avait pas lancé son Google Earth, on en serait encore à acheter des cartes 3D en plastique à la boutique des Champs Elysées, foi de Mister People !

--
http://misterpeople.com


Merci à JM Billaut pour cette trés interessante vidéo!

Le projet de l'IGN rend visible un fond trés riche et homogène de données,
mais puisque ces données sont rendues accessibles en ligne, en 2D à tout navigateur web,
en 3D à un client dédié, pourquoi ne pas les rendre également accessibles, à titre évidemment
onéreux pour les entreprises, à d'autres applications. Il y a là matière à mettre en place un formidable substrat sur lequel nombre de services pourraient être développés, allant bien au delà de la 'simple' (et trés ludique :-)!) navigation.

Cette mise à disposition impliquerait à la fois une API de type web service, et une documentation
des formats de données émis. Idéalement, ces APIs et formats seraient publics et normalisés au niveau européen, et chaque pays membre de notre chère Europe mettrait en place son propre WebPortail...

Rêve-je?

Philippe Monteil

Très interessant ! Mais celà marchera t'il sous Linux ?

MisterPeople > De son côté, Google n'a pas inventé grand chose, ils ont "juste" été les meilleurs partout. Souhaitons la même chose à l'IGN.

A Francis : je suis d'accord pour payer à IGN mes cartes routières ou mes cartes randos pour mes loisirs, mais pas les fichiers informatiques dont j'ai besoin professionnellement pour les projets de services publics qui nécessitent des données géographiques précises et fiables (aménagement du territoire, plan local d'urbanisme, réseau d'assainissement, gestion forestière, etc ...).

L'utilisation de données géoréférencées et informatisées sont indispensables à bien des activités des collectivités locales : on aura encore les collectivités riches qui pourront utilisées des données géoréférencées (et donc superposées informatiquement), et celles qui continueront à travailler "à la louche", avec le calque et le crayon (et ce n'est pas qu'une image). A quoi cela sert-il d'avoir en France un puissant service public comme IGN, s'il n'est pas à la disposition des activités publiques ?

Prenez vos feuilles d'impôts : vous payez les données via les 50% de financement par l'impôt de l'IGN, puis vous payez, via les impôts locaux, votre commune, votre département, votre région, chacune de ses collectivités payants l'acquisition des carto de votre maison : vous l'avez déjà payé 4 fois. Ajouter votre communauté d'agglo ou de communes, les différents syndicat gérant l'eau, l'assainissement, les ordures ménégères, etc ... On ne parle pas ici de fichiers d'adresses clients pour la grande distribution, ou de projets de promoteurs privés, pour qui, on le comprend, l'accès aux fichiers sera payant.
Jetez donc un oeil au bilan financier de l'IGN...
Voilà qui mérite quelques réflexions sur notre démocratie et notre définition du service public "à la française" ...
Vanina

Mr Billaut, peut-on savoir qui seraient les "2 administrations" qui se battent pour sortir ce géoportail : l'IGN et... ?
Vous en avez trop dit (quoique pas assez) ! Mais on peut comprendre l'enjeu de pouvoir de posséder un tel dispositif.

Pour Vanina : à une époque l'IGN et l'Armée avaient des services de cartographie très semblables, prèsque redondants.
Peut-être est-ce la raison des trois points.

Bonjour

On vous entends dans la vidéo vous demander si il y a un intérêt à pouvoir géolocaliser un fichier d'adresse.

En fait, c'est un service fabuleux pour beaucoup d'entreprises. Savoir où sont ses clients permet d'optimiser ses réseaux de distribution, d'étudier où implanter de nouveaux magasins, de cibler ses campagnes de promotion... Les applications sont infinies, et c'est actuellement quelque-chose d'assez coûteux à effectuer.

Pour Pooly : pour Linux je en sais pas ...
Pour Vanina... intéressante analyse...
Pour Kartoo... je crois savoir qu'il s'agit du BGRM (recherches minieres...)
J'ai demandé à Patrick Leboeuf de l'IGN d'intervenir dans ces comments... pour vous repondre...
PS je viens de recevoir un mail... d'une personne digne de foi qui me raconte la véritable histoire de ce géoportail... qui en fait ne serait pas née à l'IGN... j'ai proposé à cette personne de la raconter dans un comment... waqit and see...

Mister People : remarque judicieuse... l'élite gauloise semble infoutue d'inventer avant les autres des e-trucs... ce qui me navre... on suit les américains... regardez avec Google Print... la BNF de Mr Jeanneney (grande élite) avait commencé à numériser des documents intéressants certes mais n'ayant aucune valeur économique aujourd'hui (gallica)... le tout en bitmap naturellement. faut pas charrier... il a fallu que Google mette les pieds dans le plat pour que le gaulois réagisse... et encore on ne sait pas trop ce que va donner Quaero (voir interview de F Bourdoncle PDG d'Exalead)... enfin on fait du bon pinard quand meme...

L'élite gauloise ne sort peut être que récemment une application grand public, mais ce genre de technologie existe depuis un petit moment: il est déjà possible depuis quelques années de naviguer dans des départements français en 3D temps réel. Un exemple datant d'au moins 3 ans est un annuaire de la ville de Rennes, en 3D, permettant de localiser des adresses et de visualiser le lieu ( http://www.citevisions.rennes.fr/ ).
Ce n'est pas parce que le grand public n'est pas au courant que cela n'existe pas. :D
Cela dit, l'IGN semble avoir une résolution assez intéressante pour son application. Il me tarde de pouvoir tester totu cela.

A défaut de trackback:

http://www.artesi.artesi-idf.com/public/artesi/article.tpl?preview=1&nolog&id=11144

L'avantage incontestable de GoogleEarth est qu'il est totalement gratuit, bien qu'américain ! Et quand on connaît la poilitique tarifaire de l'IGN, on peut raisonnablement douter qu'il en sera ainsi du moins pour un niveau de qualité équivalent... Si la gratuité s'arrête à une définition de l'ordre du kilomètre je ne vois pas l'intérêt. Enfin attendons pour juger, peut-être la libre concurrence aura-t-elle du bon...

Autre élément de différence ou d'inconnue par rapport à Google Earth : on n'a pas idée de la couverture géographique. Si ça n'est que France, c'est une élément de segmentation particulier. Dans cette hypothèse, les internautes utiliseront les 2 outils en fonction de leur besoin( penser au cout d'apprentissage à gérer en double).
Désolé si la mention de la couverture géo est mentionnée dans l'interview mais m'a échappé (j'ai en mémoire "on va pouvoir se balader partout en France".

Le concept de "glocalité" est important pour ce type d'outil : couvre tout et super précis au niveau local.

Question subsidaire : je n'ai jamais entendu parler de prix du service ?

Suis d'accord sur l'aspect irritant de l'autoflagellation sur les fonctionnaires français. Au Etats-Unis, le DOD subventionnent massivement les projets locaux. Autre système au final vraiment différent ?

Permafrost : je pense que pour les prix des services nos amis ne sont pas encore au clair...
Pour l'autoflagellation sur les fonctionnaires... Merci de noter encore une fois que je n'ai rien contre eux... Certains font meme un boulot extraordinaire (par ex les gars de Pau qui se sont occupés du réseau physique et qui n'ont pas ménagés leur peine, même si la chose a pris du retard)...
Ce qui me choque et où je m'autoflagelle c'est 2 points voir 3 :
1/ c'est le nombre de fonctionnaires en Gaule(les US dont vous parlez n'ont que 15 % de leur population active en "civilian". Nous 23% peut être plus
2/ c'est le fait que nos amis sont en marge. je veux dire par là par exemple que j'ai demandé à Patrick Leboeuf de vous donner réponses aux questions posés dans un comment et qu'il ne le fera probablement pas..
3/ je pense que la loi de 1945 (ou 1946 ?) qui a institué l'inamovibilité du fonctionnaire est une mauvaise loi...

Des commentaires que je peux lire, il ressort que je ne suis pas le seul à souhaiter voir la mise à disposition du public d'une API ouverte permettant une exploitation des données comme ce que permet Google et...surprise...Microsoft :

http://www.homo-numericus.net/blog/Gallia-terra-incognita.html

Je ne suis pas certain que c'est ce qui est prévu. L'évocation de Google est intéressante : l'IGN vendrait ses données à Google, qui les mettrait à disposition via Google Map. Résultat, on renforce les usages de Google Map avec des données payées par le contribuable français ! Voilà à quoi conduiraient les exigences de rentabilité immédiate que l'on fait peser sur les acteurs publics. En tout cas, il ne faudrait pas, amha, stigmatiser a posteriori l'IGN ; il est plus intéressant de créer en amont un petit mouvement d'opinion qui fasse pression sur l'IGN et son commanditaire étatique pour obtenir cette fonctionnalité.

cf. ce qu'on fait les britanniques récemment :

http://www.homo-numericus.net/breve759.html

Bref, agir plutôt que gémir.

Une réponse pour l'API. C'est tout de même le plus important. Techniquement, on sait bien que nous ne sommes pas si mauvais que ça. Regardez Gallica monsieur Billaut... Mais, c'est pas vraiment un modèle d'ouverture aux utilisateurs.

Votre vidéo est remarquable et de le voir fonctionner, on a envie de se ballader sur ce GéoPortail. Mais qu'en sera-t-il des API ? Pourra-t-on pointer vers une URL pour pointer un lieu (et donc faire de l'hyperlien) ? Pourra-t-on ajouter des marques personnelles (images, textes, comme avec Frappr, par exemple) ? Bref, l'outil sera-t-il vraiment ouvert aux utilisateurs ? Ou n'aurons-nous encore une fois qu'un beau Clémenceau ou un superbe Concorde, techniquement parfait, mais inadapté au monde moderne ?

La force de Google n'est pas dans la qualtié des services qu'il offre, mais dans le fait qu'il offre aux utilisateurs la possibilité de faire des choses avec.


La question de l'ouverture logicielle, API _et_ formats de données 2D et 3D du WebPortail me semble essentielle, surtout dans le cadre d'un projet porté par une administration, c'est à dire par un organisme dont la mission est, me semble-t-il, de mettre en place des services et infrastructures
sur lesquels des projets associatifs, mais aussi entreprenauriaux ... pourront se développer,
moyennant rétribution comme cela va de soi pour ces derniers.

La vidéo mentionne le fait que l'IGN n'a pas l'exclusivité des données mises en oeuvre, mais je serai curieux de connaître le coût de licence des bases photographiques, des reliefs et vectorielles à acquiter par une société pour créer un service similaire... Je crains que ce prix ne se chiffre en
millions d'euros, empêchant ainsi le développement de nombre de services nécessitant l'accès aux données IGN sur tout le territoire mais dont le chiffre d'affaire unitaire ne permettrait pas l'acquittement d'une telle charge. Inversement, un accès distant à ces données via le WebPortail, avec une facturation au volume par exemple, permettrait à ces services de se développer.

Intéressant, mais juste une précision, Google Earth propose des résolutions allant jusqu'à 3 pouces/pixel. Soit 7,6 cm/pixel. En ADSL. Alors mieux que Google Earth, j'attends de voir...

Très sincèrement, je vois mal comment l'IGN pourrait jouer dans la même cour, ne serait-ce qu'en infrastructure pour de la bande passante si le flux sature une connexion ADSL... En espérant avoir tort!

Source: http://www.gearthblog.com/blog/archives/2006/03/google_releases.html et un tour à Las Vegas pour vérifier.

Bonjour, j'ai trouvé le sujet du reportage très intéressant, cela fait pas mal de temps que j'attendais d'avoir des informations sur le Géoportail qui m'intéresse point de vue pro. Seulement quelques petits points négatifs, la vidéo en flash et son système en Streaming est énormément saccadée, je pense que cela est dû au nombre de personnes regardant la vidéo et la bande passante utilisée. Ce que j'ai trouvé moyen, se sont les commentaires donnés à certains moments de l'interview que je trouve pour ma part déplacés, du type "je ne vois pas à qui cela pourrai servir ..." et parfois le style des questions est un peu maladroit, mais bon l'effort d'avoir déjà réalisé un reportage sur le Géoportail est déjà très bien, et je salue l'idée.

BUG REPORT :
Impossible de lire la vidéo correctement (lecture d'une seconde toutes les 5 secondes, en gros). Avec Firefox 1.5 sous GNU/Linux (Flash Player 7). Pour info, j'ai fait un test comparatif avec les vidéos de memoire-vive.org, et il n'y a pas de problème. Ce n'est donc pas ma connexion qui me joue des tours.

Enfin, heureusement que Tristan Nitot nous a fait un petit résumé ;)

Mais qu'est-ce que c'est que ce player à la c... ?
Impossible de lire la video correctement : l'image se coupe toutes les 5 secondes et quand on a le malheur de faire pause en se disant : "soyons raisonnables, attendons quelques minutes que ça charge." ça reste définitivement bloqué, avec obligation de recharger la page pour reprendre au début !
De toute façon, pour ce que c'est...

c'est un poisson d'avril ?

Hum, le gaulois ne manque pas d'inventivité. Je me demande même s'il n'est pas le plus inventif de la planète (avec l'italien mais dans un autre registre). Le système D c'est tout de même bien d'ici non ?
Le souci n'est pas dans l'imagination mais dans la réalisation. C'est bien beau d'avoir des idées mais quand personne (aucune entreprise, aucune subvention, aucune écoute) ne vient épauler le créateur en herbe ... et bien, l'invention reste lettre morte avant que quelqu'un d'autre la redécouvre, outre-Atlantique en général à moins que son inventeur ait lui-même fait la traversée.
C'est malheureux mais c'est ainsi. L'inventivité ne fait pas défaut, c'est la capacité de matérialisation qui existe de moins en moins : fonds d'amorçage, etc.
db

Sur le sujet de l'API je pense qu'il est inconcevable, en 2006, de mettre à disposition un outil Internet sans offrir la possibilité de manipuler cet outil (i.e. mettre à disposition une API).
La tendance est à l'enrichissement des offres porté par le public. C'est certes un principe qui va à l'encontre du verrouillage observé depuis que le marché est marché mais la tendance est à la responsabilisation du client dans le cycle de vie d'un produit (enrichissement de l'écosystème à la charge de la clientèle) dans un objectif de fidélisation moins imposée et donc plus ... durable. Voir Amazon et surtout Google local, Google Maps et Google Mail pour cela.
Si l'IGN ouvre son portail sans API nul doute que passer le premier engouement cela fera un flop sur le moyen terme.

db

Bonjour,

"vous ne ferez pas cela de façon fluide avec de l'Adsl... "

Quelle curieuse réflexion... Bien sur que l'ADSL sera suffisant ! Il ne faudrait pas que la promotion du tout optique vous aveugle. Cela viendra peut être, mais, il faut l'espérer, progressivement ! Il y a encore une très large marge de manoeuvre avec le bon vieux cuivre pour les fameux "derniers mètres" du réseau. Ne chercherait on pas à faire financer, si possible avec des fonds publics, une nouvelle infrastructure numérique ? Alors que dans le même temps, on tente de convaincre d'autres sociétés, publiques ou privés, telle que EDF, la SNCF, sociétés de gestion d'autoroutes, d'égouts, etc., de ne pas faire concurrence à France Telecom en exploitant les milliers de kilomètres de fibres optiques en leur possession ? France Telecom qui à d’ailleurs été un acteur puissant du retard pris par la France en matière d’Internet (rattrapé depuis), tout cela pour préserver la machine à sous Minitel. Qu'est devenu le projet d'EDF d'Internet par le réseau électrique ?

Pour en revenir au sujet, bravo à l'IGN qui, faute de savoir innover, semble au moins savoir s'adapter. Dommage que, encore une fois, et comme pour la bibliothèque numérique, la France et l'Europe soit à la traîne et se contentent de réagir.

Dommage que l'on trouve encore de grands visionnaires à la Française pour nous pondre de grands projets tels que la Grande Bibliothèque de France ! Inaugurée en 1996 en pleine montée de l'Internet et obsolète dés son ouverture. Bien sur, la BNF fait un usage intensif de l'informatique. Pour ? Convoyer les livres et les mettre à disposition d'une poignée de chercheurs !

L'héritage culturel au sens large (littéraire, scient

Publié dans RI665

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article